Comment utiliser son corps pour un discours

Comment utiliser son corps pour un discours

Lorsque vous prononcerez votre discours, il faudra donc solliciter tout votre être et notamment votre corps tout entier qui transmet lui aussi tout autant que vos mots.

Tous nos discours célèbres

De Martin Luther King à John Fitzgerald Kennedy, un tour d'horizon des meilleurs discours historiques.

Comment utiliser son corps pour un discours

Un discours est un « texte vécu ».
Lorsque vous prononcerez votre discours, il faudra donc solliciter tout votre être et notamment votre corps tout entier qui transmet lui aussi tout autant que vos mots.

Votre présentation


Votre discours est sous une certaine forme une sorte de séduction puisqu’il va vous falloir conduire votre auditoire jusqu’à la fin de votre prestation.
Il vous faut donc leur plaire. Soignez donc votre présentation afin de mettre toutes vos chances de votre côté.
De plus, en ayant le sentiment d’être mis en valeur, vous aurez d’autant plus d’assurance et votre corps sera d’autant plus à l’aise pour s’exprimer.

Les émotions


Vous allez sans doute parler de vos sentiments et l’émotion traversera votre corps (vos mains seront moites, les larmes vont poindre à vos yeux…).
La sincérité transparaîtra alors dans votre discours et vous aurez conquis votre auditoire. Les émotions sont nécessaires pour faire vivre votre discours.
Il faut donc vous investir dans votre discours tout en ne se laissant pas submerger par elles et toujours les maîtriser au risque de ne plus pouvoir prononcer votre discours… ce serait dommage !

La voix


Elle est le vecteur de tous les messages que vous souhaitez transmettre dans votre discours.
Il vous faut donc lui apporter un maximum de votre attention. (voir fiche : Comment prononcer son discours ?)

Le regard


Vous devez suffisamment connaître votre texte pour le vivre et non le lire et donc vous adresser à votre public.
Comme dans toute conversation, vous devez regarder celui à qui vous parler. Selon les passages de votre discours, vos interlocuteurs peuvent changer : l’ensemble des personnes, une personne en particulier, le ciel, votre main, votre feuille…
Regardez votre interlocuteur bien en face !
Si vous êtes impressionné par la foule, vous pouvez choisir une personne dans l’assistance qui sera votre point de chute.

Les mains


En général, un discours se prononce debout mais sans se déplacer.
Même si tout votre corps peut s’exprimer, vos mains seront donc la partie de votre corps la plus mobile.
Elles doivent donc participer activement à votre expression. N’hésitez pas à les laisser aller et venir librement lors de vos entrainements, elles retrouveront le même chemin le jour J.